Qui se cache derrière Joyn ?

Joyn a été créé en 2014 sous le nom « CityLife », une spin-off de Mobile Vikings. La vision des créateurs Frank Bekkers et Koen Desmedt était la suivante : Rapprocher davantage les commerçants et les clients. Dès le départ, ils ont proposé des outils numériques aux commerçants locaux et au secteur de l’horeca afin de fidéliser davantage leurs clients. Les futurs actionnaires, KBC et Mediahuis, ont été séduits par le concept et ont décidé de soutenir l’entreprise.

Joyn est né en 2016, après la fusion de CityLife et Qustomer. C’est ainsi qu’ING est devenu actionnaire. Les entreprises fusionnées ont décidé d’unir leurs forces. Joyn s’est directement imposé comme le principal acteur en Belgique dans le domaine de la fidélisation et du marketing digital pour les petits et moyens commerçants.

Depuis ce jour, Joyn s’est développé en une entreprise B2B SaaS, où les utilisateurs peuvent créer, gérer et promouvoir leur programme de fidélité sur mesure. Le tout, avec le soutien de leurs actionnaires : KBC, ING, BNP Paribas Fortis, et les fondateurs. Un solide quatuor centré sur la fidélisation du client.